L’assemblée générale

La Royale Confrérie du Maitrank d’Arlon étant une ASBL, elle est soumise au respect de la législation en cette matière et tient par conséquent tous les ans une assemblée générale de ses membres.

D’après les statuts, cette assemblée doit se tenir avant le 31 mars. L’ordre du jour comprend légalement le rapport du secrétaire sur l’assemblée de l’année précédente, le rapport du trésorier avec la situation financière au 31 décembre de l’année précédente et le rapport des vérificateurs aux comptes, la description des activités de l’année écoulée et les prévisions pour l’année en cours. C’est l’assemblée générale des membres qui désigne, par vote secret, le conseil d’administration (le Grand Conseil) de la Confrérie. S’il n’y a pas de démission, ce vote se fait tous les deux ans (cfr. statuts).

Cette séance officielle est suivie d’un apéritif (Maitrank oblige, évidemment) et d’un banquet pour bien terminer la soirée en toute convivialité et amitié.

Article paru dans le journal L’Avenir du 14 mars 2018

Hommage à deux piliers de la royale
confrérie – 13/03/2018

Beaucoup d’Arlonais ce vendredi soir lors de l’assemblée générale annuelle de la Royale Confrérie du Maitrank.
Après la présentation des activités et du bilan financier de l’association, le grand bailli Francis Dubois a adressé ses remerciements à deux confrères qui se sont donnés sans compter pour
la confrérie et qui souhaitaient à présent quitter le conseil d’administration pour des raisons personnelles ou de santé. Il s’agit de Robert Pair et d’Edmond Warichet.
Francis Dubois a conclu: «Je ne puis qu’englober Robert et Edmond dans le même hommage. Ardents défenseurs des valeurs de la confrérie, ils ont toujours œuvré avec enthousiasme et efficacité pour en assurer le bon renom ainsi que celui de la Ville d’Arlon. Empreints d’humanité, de fraternité et de convivialité, ils considèrent la confrérie comme une deuxième famille. Ils resteront tous deux actifs en fonction de leur capacité et de leur disponibilité.»

Douze intronisés entreront en confrérie
Pour respecter la tradition, chaque année l’annonce des futurs consœurs et confrères est donnée en primeur lors de cette assemblée. Francis Dubois précise: «Beaucoup de candidats ont été présentés et nous nous limitons à 12 intronisés, élus démocratiquement. Comme chaque année, il y aura donc des membres qui seront déçus de ne pas voir leur candidat élu.»
A accepté d’être intronisé échanson d’honneur:
Thomas Antoine, ambassadeur honoraire de Belgique au Grand-Duché de Luxembourg, actuellement secrétaire général du Benelux.
Seront intronisés compagnons:

Christian Bavay, fonctionnaire retraité de la SNCB, membre actif de la troupe théâtrale Just des Rigolo’s à Toernich;

Dominique Billion,employé de banque et écrivain;

Laurent Clinquart, commerçant;

Michel Colling, directeur de l’institut Sainte-Marie d’Arlon;
Thomas Goffinet, kinésiste;

Guy Klinkenberg, membre de Indian Head, fondateur et conservateur du Musée de l’Armée du Camp Bastin;

Paul Neyens, président Cap 41, Arlon la romaine et vice-président provincialde la Croix-Rouge;

Yvan Prieur, membre de diverses associations arlonaises;

Luc Quyrinen, directeur de l’Institut CardynLorraine Arlon;

Alain Schumers, directeur de la société Pompes Funèbres Bentz et

Yves Scieur, juge honoraire et organisateur de Tontegrange Maitrank.
Jean-Claude FONCK (L’Avenir)

Voir les photos