Les voeux de Nouvel An 2018

 

Le premier ou le deuxième vendredi de l’année (en fonction du jour du  1er janvier), la confrérie réunit ses membres pour leur souhaiter une bonne et heureuse année. C’est une réunion très attendue et très chaleureuse car il y a déjà plusieurs mois que les consoeurs et confrères ne se sont plus rencontrés en dehors des chapitres des confréries amies. En effet, toutes les activités officielles de la confrérie se situent avant le mois d’octobre, après quoi s’installe une période creuse. C’est donc toujours avec un plaisir certain que se font ces retrouvailles entre consoeurs et confrères. Par tradition, cette réunion se tient de 18h00 à 20h00 à l’INDA (Institut Notre-Dame d’ARLON).

Article paru dans le journal L’Avenir du 8 janvier rédigé par notre confrère Jean-Claude Fonck

En 2018, la Royale confrérie du Maitrank continuera à porter haut le renom de la ville d’Arlon. Les jeunes proposeront une nouvelle activité.

Bien que le maitrank soit l’incontournable boisson de mai, il a été bien apprécié en ce vendredi soir de début janvier par quelque 200 membres de la Confrérie arlonaise du Maitrank.

Et le grand bailli Francis Dubois a d’emblée mis l’ambiance lors de cette cérémonie des vœux à l’INDA en citant la phrase de l’année, écrite par le brésilien Drauzio Varella, Prix Nobel de Médecine. «Dans le monde actuel, on investit cinq fois plus en médicaments pour la virilité masculine et en silicone pour les femmes, que pour la guérison de l’Alzheimer. D’ici quelques années, nous aurons des vieilles aux gros seins et des vieux au pénis bien raides, mais aucun d’entre eux ne se souviendra à quoi ça sert.»

C’est révélateur! La conclusion du grand bailli est que «l’homme le plus heureux est celui qui fait le bonheur d’un plus grand nombre d’autres.»

Chaque année, au début du mois de janvier, la royale confrérie réserve toujours un accueil chaleureux aux intronisés de la promotion précédente qui assistent pour la première fois à la présentation des vœux. Ils font désormais partie de cette belle grande famille.

Des déplacements dans soixante-deux confréries

La confrérie est fière d’avoir atteint en 2017 son premier objectif qui est de porter haut et loin le renom de la Ville d’Arlon. Les membres de la confrérie ont en effet participé à plusieurs événements. «Nous nous sommes déplacés dans soixante-deux confréries amies et nous avons participé à de nombreuses activités», a précisé le président de la confrérie.

En ce qui concerne les grands moments à épingler dans les nouveaux agendas, notons que les membres de la confrérie goûteront le premier cru du Maitrank 2018 à l’INDA le vendredi 20 mars. Ils tiendront ensuite chapitre le dimanche 13 mai à l’Itela et ils participeront aux fêtes du Maitrank les 26 et 27 mai.

Le grand barbecue au profit d’associations de la région sera organisé le dimanche 23 septembre.

Le grand bailli a adressé un clin d’œil particulier aux jeunes qui par leur motivation, leur audace et leur dynamisme contribuent à la bonne marche de l’association. Et à ce sujet, c’est la jeune Carole Guillaume, porte-parole des aspirants et des jeunes compagnons, qui a proposé à l’assemblée une nouvelle activité ouverte à tous les membres et à leur famille.

Cette nouvelle activité aura lieu le 24 février et aura pour but de faire découvrir quelques spécificités du patrimoine du chef-lieu et des environs avec notamment la visite de la chocolaterie Deremiens ou de la brasserie de Rulles. Des visites suivies d’un repas convivial dans un établissement du chef-lieu.

 

(*) modifiée au 10 mars

 

Voir le diaporama