Le concours culinaire

C’est au début de l’année scolaire 2000-2001 que le directeur de l’Institut Technique Etienne Lenoir d’Arlon Patrick GRINGOIRE qui avait été intronisé le 14 mai 2000 appela au téléphone le Grand Bailli Bernard VAN der MAREN pour lui demander s’il voulait bien passer à l’école. C’est donc dans son bureau à l’ITELA que Patrick GRINGOIRE proposa au président de la confrérie que la section hôtelière de son école organise un concours  culinaire sur le thème du Maitrank avec le parrainage de la confrérie. La réunion du Grand Conseil qui suivit entérina cette proposition et en confia la coordination pratique au Grand Tabellion André ENSCH qui gardait des contacts privilégiés avec cette école étant un de ses anciens professeurs. Et ainsi fut fait ! Le 11 mai 2001 avait lieu à l’ITELA le premier concours culinaire du MAITRANK. Pour le dixième concours en 2010, André ENSCH cédait le relais de la coordination à Guy DE DECKER, lui aussi ancien professeur de l’ITELA.

Concours Culinaire 2018

Article de l’Avenir du 03 mai

C’est en préparant une recette à base de truite qu’Hélio Lima du lycée technique A.Heck de Diekirch remporte le concours culinaire du Maitrank.

Chaque année, une compétition destinée aux élèves de formation hôtelière est organisée à Arlon avec le soutien de la confrérie royale du Maitrank. Devant un jury d’experts, composé de plusieurs chefs de cuisine de notre province, les élèves se sont disputé la coupe tant convoitée, offerte par la confrérie de la reine de mai.

Depuis 19 ans, la confrérie du Maitrank a successivement marié avec bonheur son divin breuvage avec divers ingrédients notamment les rognons mais aussi le porc piétrain, le magret de canard, les escargots, le lapin, le pigeon, le cochon de lait, le brochet, les ris de veau, le lapereau ou encore les écrevisses.

Cette année, c’était au tour de la truite de convoler en justes noces avec le maitrank.

Cinq chefs de renom

Le grand bailli Francis Dubois a tenu à remercier les cinq chefs de renom qui ont répondu présents à l’invitation et qui donnent depuis quelques années encore plus de crédibilité au concours. Les cinq chefs membres du jury sont M. Thomas, du château de Latour, M. Bouvy, de la Forgerie de Sainte Cécile, M. François, du Beau Séjour de Nassogne, M.Lavigne, professeur de travaux honoraire dans la section hôtellerie de Libramont, et M. Flasse, professeur et chef de travaux honoraire pour la section hôtellerie d’Athus. «Grâce à vous tous, le concours bénéficie d’une réputation bien méritée auprès des professionnels de la gastronomie et des écoles hôtelières.»

Le grand bailli s’est dit heureux de féliciter les six concurrents pour leur créativité, eux qui se sont engagés avec audace dans cette compétition démontrant ainsi leur amour du métier. «Vous avez la passion pour la cuisine et le don du bon goût. C’est une grande satisfaction que d’utiliser sa passion et son savoir-faire. La gastronomie, c’est réellement l’art d’utiliser la nourriture pour créer du bonheur. Je vous souhaite à tous un bel avenir dans l’Horeca.»

Et Francis Dubois a ajouté cette belle citation de Guy de Maupassant. «De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise. Il n’y a d’amour sincère que dans l’amour de la bonne chère

C’est directeur de l’établissement Philippe Giberti et le chef d’atelier Jean Polinart qui ont procédé à la proclamation des prix.

Le lauréat de cette 19e édition de ce concours culinaire du Maitrank à l’ITELA d’Arlon est Hélio Lima du lycée technique Alexis Heck de Diekirch. Il devance Denis Marois (Saint-Jacques Namur) et Maverick Boulanger (CEFA de Fleurus).

Les trois autres candidats ont été classés ex aequo. Il s’agit  de Jérôme Prunier et Thibaut Dethise de l’Institut technique Étienne Lenoir, et Jérémy Daisras du CEFA Herbuchene de Dinant.

Voir le diaporama